Accueil
Détail d'une actualité
  • Chauffage : le degré qui peut tout changer
21 nov.

Chauffage : le degré qui peut tout changer

Légalement, selon l'article L241-26 du Code de l'énergie, « les limites supérieures de température de chauffage sont fixées à 19 °C ».
L'OAH, qui a confié à la société Cofely le bon fonctionnement des installations de chauffage dans ses logements, impose à son prestataire de maintenir une température moyenne de 20 °C en journée (de 6 à 23 heures) ; et de 18 °C la nuit.
Pour rappel, un seul degré de plus a des répercussions sur la facture.
En l'occurrence, si le chauffage représente 60 % des dépenses énergétiques d'un foyer, selon l'Ademe, ce seul degré qui fait passer le thermomètre de 19 à 20 °C, augmente la facture de 7 % sur l'année. Soit environ un budget supplémentaire pour le ménage de 50 €.
 

Température réelle et température ressentie


Par ailleurs, il existe une différence entre température réelle (celle affichée par le thermomètre et prise en compte par l'OAH) et température ressentie. Selon l'Institut National de la Consommation, « par exemple, une paroi à 14° et un air ambiant à 20° entraînent une température ressentie de 17° alors que dans les mêmes conditions une paroi à 19° entraînent une température ressentie de 19,5°. Un air trop humide ou trop sec provoque aussi une sensation d'inconfort dans votre logement ». C'est pourquoi il est recommandé d'aérer son logement 5 à 10 minutes tous les jours, même en hiver. Et pendant ce laps de temps, bien entendu... On ferme les radiateurs.
Horaires du siège
lundi
08:30–11:30, 14:00–17:00
mardi 08:30–11:30, 14:00–17:00
mercredi 08:30–11:30, 14:00–17:00
jeudi 08:30–11:30, 14:00–17:00
vendredi 08:30–11:30, 14:00–16:00
Contactez-nous
Office Auxerrois de l’Habitat
12 Avenue des Brichères
89000 Auxerre
03 86 72 59 00